Etudes et vitamine D

Etudes et vitamine D
La prise de compléments de vitamine D permet aux ados de résoudre des tâches cognitives complexes plus facilement et améliore leur bien-être mental, c’est ce que démontre une étude norvégienne. 

Cette étude a été menée pendant le printemps, une période de  l’année où les Scandinaves (et les Européens du nord en général) ont généralement des niveaux de vitamine D plus bas, par l’absence de soleil. Avant et après la prise de compléments, les deux groupes – l’un recevant de la vitamine D, l’autre un placebo – ont dû résoudre  différents types de problèmes nécessitant une réflexion stratégique et une bonne planification.

« Les filles et garçons ayant reçu de la vitamine D réalisaient de meilleures performances que le groupe placebo. »

Les scientifiques norvégiens ont constaté que les niveaux de vitamine D du groupe recevant les compléments étaient sensiblement plus élevés (une augmentation de 40% par rapport aux valeurs de base). Ce qui démontre la bonne absorption des compléments utilisés. Les filles et garçons ayant reçu de la vitamine D réalisaient de meilleures performances que le groupe placebo, particulièrement en matière de résolution de tâches mentales difficiles.

Résultats
Il a déjà été prouvé que la vitamine D joue un rôle important dans le développement du cerveau, pour les fonctions cognitives et la santé mentale, des conclusions que cette nouvelle étude ne fait que confirmer. Les chercheurs ont notamment pu établir un lien entre de faibles niveaux de vitamine D et les troubles de la concentration et de moins bons comportements sociaux. Cette nouvelle étude souligne l’importance d’assurer un bon taux de vitamine D chez les adolescents.